Top 10

Top 10 des trucs à retenir du dernier épisode de Top Chef, s10e11


Salut les cuistots !

Après l’élimination du valeureux Damien, l’aventure continue. Et c’est déjà les 1/4 de finale pour les candidats, autant dire que ça va déconner zéro.

Ce soir, ils vont s’affronter dans trois épreuves différentes. La première dans le palace du Ritz à Paris, les candidats vont devoir cuisiner l’agneau. Dans la deuxième épreuve, Cédric Grolet demandera aux cuisiniers de réaliser un dessert en forme de fleur.

Enfin, dans la troisième épreuve ils devront associer le homard au maïs.

LET’S GO !

1. Korben Dallas Multipass

Nous y voilà, les 1/4 de finale. Et cette année c’est corsé, il faut gagner deux épreuves et donc deux pass pour accéder aux demi-finales. Et en plus ils participeront pas tous à chaque épreuve sinon ça serait trop facile.

Fourbe de Stéphane Rotenberg !

2. CA C’EST PALACE

Et bah allez, rien que ça se met bien pour la première épreuve. Direction un célèbre palace qui facture au moins 2800 euros le verre d’eau. Pour disputer l’épreuve, il faut donc faire un amuse-bouche avec de la langoustine.

Samuel qui est passé avec le chef Etchebest, tremble comme une mamie de 80 ans et fait ENCORE un truc façon asiatique.

Guillaume fait ENCORE un truc breton (il est breton, vous le saviez ?).

Alexia prépare 15.000 trucs (céleri-pomme-coriandre-beurre noisette- et d’autres trucs mais on a pas eu le temps de lire ça allait trop vite)

Florian fait un tartare et du guacamole vanille. Guacamole vanille. GUACAMOLE VANILLE. DU GUACAMOLE A LA VANILLE. C’est non.

Ça passe pour Guillaume, Samuel et Alexia, du coup.

3. Il est où le magneau ?

Épreuve autour de l’agneau, donc. Autant dire que ça a parlé de cuisson pendant 20 minutes. Le chef Etchebest est très content du travail de sa nouvelle recrue Samuel, et du coup c’est un festival des compliments.

Quand quelqu’un parle de pizza à moins de 500 mètres

4. Que le premier pass est pour Samuel

Une belle épreuve où les candidats ont été doux COMME DES AGNEAUX HAHAHAHA, l’humour. Ça nous a clairement donné une dalle d’enfer, tout les plats avaient l’air incroyablement bons.

Finalement, « l’assiette du président Wilson » réalisée par Samuel l’emporte haut la main, alliant histoire et cuisine. Malin.

5. On a eu la réaction de l’année

Merci Chef Sarran. Merci, vraiment.

Quand on te parle de guacamole à la vanille.

6. Qu’on a revu le chef Grolet

Toujours un petit plaisir de revoir le sympa et talentueux meilleur pâtissier du monde malgré son nom qui nous fera toujours pouffer comme un collégien. Avec une épreuve pas facile : un dessert en forme de fleur.

Rose de mangue au curry pour Florian, rose de pomme pochée pour Alexia, hortensia à la poire pour Samuel et enfin, rose de chantilly pour Guillaume. Un bien beau bouquet.

Et un pass pour Guillaume, un !

7. Qu’on a eu chaud

Sympa de cuisiner aux pieds de la Tour Eiffel. Bon, à la base ça devait être barbecue en haut de la cathédrale Notre-Dame de Paris autant dire qu’on l’a échappé belle.

8. Place au homard et au maïs.

« Rendez le maïs sexy », telle est la demande du chef Meder. Pas évident car la lingerie fine est évidement interdite dans les assiettes. Mais faut croire que ça a suffit à exciter le chef Etchebest qui était très très chaud.

Très.

9. Qu’on a eu un coup de cœur

Alors malheureusement on n’a pas pu goûter, mais visuellement et dans l’idée, c’est sûrement l’assiette qu’on a eu le plus envie d’attaquer cette saison. Bravo Samuel.

(C’est Alexia qui gagne, bravo mais on veut manger l’autre svp)

10. Qu’on a pas d’éliminé !

Et bah non !

Alexia a un point, comme Samuel et Guillaume. La suite des qualifications se fera donc la semaine prochaine et on espère que l’émission sera aussi ouf que celle d’aujourd’hui.



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer