Top 10

Top 7 des différents types de lunes et leurs significations, quand le mythe s’effondre


La lune cultive des mystères et nourrit des fantasmes depuis la nuit (lol) des temps, de par, bien sûr, sa beauté légendaire et son mysticisme éternel. On lui prête de nombreuses vertus selon les coins du globe et de drôles d’effets sur notre corps à cause de son cycle et de ses nombreux caprices. Mais impossible de passer à côté de ses drôles de phénomènes quand l’internet s’affole dès qu’elle bouge le petit doigt. Aujourd’hui, on vous les explique et croyez-moi, la vérité va éclater au grand jour.

1. La lune bleue

Si la chanson de Billie Holiday vous a toujours fait un petit quelque chose ou que vous rêviez d’évasion en pensant qu’elle vous ouvrirait une porte entre deux dimensions comme dans les Schtroumpfs, désolée mais je vais devoir vous couper tout de suite. Cette appellation imagée se réfère à une seconde lune pleine dans un même mois, phénomène qui ne se produit qu’une fois par an. D’après la NASA, ce phénomène n’a aucun effet sur la couleur de la lune, qui reste bien pâle et grise et impossible à distinguer d’une autre lune. C’est aussi ce phénomène a donné naissance à l’expression « once in a blue moon » voulant donc dire très rarement.

(cette image a été clairement photoshopée)

Crédits photo : Shutterstock

2. La lune de sang

On entend aussi parler de lune cuivrée pour mettre un mot sur le rougissement assez rare de la timide petite lune. Cette manifestation se produit à chaque éclipse totale où, pour faire bref, la lune va renvoyer à la Terre la lumière du Soleil, auparavant diffusée par notre atmosphère à nous. Donc bon, je touche du bois hein, mais à priori les morts vivants de Roanoke ne viendront pas nous torturer dans notre sommeil sous une pluie de dents. Lune de « sang » c’est juste pour le côté badass.

Crédits photo : Shutterstock

3. La lune rose

Ça fait rêver dit comme ça, mais non, la lune rose n’est pas de couleur rose. Son nom a été donné par des tribus d’indiens d’Amérique de Nord faisant référence à une fleur assez mignonne (la phlox terrestre sauvage) des Etats-Unis et du Canada dont la pousse marque le début du printemps selon la BBC. Quoiqu’il en soit, elle serait apparemment porteuse de renouveau et d’harmonie. On demande à voir.

(vous ne verrez jamais ceci)

Crédits photo : Shutterstock

4. La lune rousse

Si sa coloration résulte du même phénomène que celui de la lune « de sang », cette pleine lune là est principalement un guide pour les jardiniers : elle suit Pâques et se manifeste sans aucun nuage, signifiant un risque de gelée, qui va amener les jeunes pousses à roussir. Ce serait la période idéale pour la floraison deslilas, cerisiers, poiriers, et pommiers.

Crédits photo : Shutterstock

5. La super lune

En 2019, on a pas mal entendu parler de super lune comme d’un phénomène mystique exceptionnel, celui de pouvoir distinguer cette dernière 10% plus grosse et 30% plus brillante. Plot twist : l’expression de « super lune » n’a pas de valeur scientifique et ne correspond à aucune définition officielle en astronomie selon la NASA. On devrait parler de lune à son périgée, et ça, ça arrive tous les 28 jours. Grosso modo, c’est une pleine lune qui se produit lorsque notre satellite naturel est sur le point de son orbite le plus proche de la Terre. On est donc sur un non-événement de taille, bonjour l’ascenseur émotionnel.

Crédits photo (creative commons) : Marcoaliaslama

6. La lune cendrée

Aussi appelée « clair de terre », cette lune s’observe tous les jours précédant ou suivant chaque nouvelle lune. En gros, on aperçoit un croissant de lune très brillant aux contours pas bien nets, quand le reste de la sphère est légèrement éclairée mais belle et bien perceptible. Pourquoi Jamy ? Les nuages et océans de la Terre réfléchissent que 37?% de la lumière reçue par notre planète. À part ça aucun effet sur nous autres humains, encore un joli terme qui donne envie de réaliser un long-métrage cosmique romantique.

Crédits photo (creative commons) : +/−

7. La lune noire

La notion de lune noire prend beaucoup de place en astrologie mais une fois de plus, elle en dit beaucoup pour pas grand chose. Cette expression désigne en fait deux phénomènes possibles : une seconde nouvelle lune au cours d’un même mois ou une absence totale de pleine lune pendant un mois. Dans la Grèce Antique, une disparition pareille symbolisait la rencontre du soleil et de la Lune. Charles Trenet, cet artiste incompris ?

Crédits photo (creative commons) : Fair use

Le soleil a rendez-vous avec la lune, mais la lune n’est pas là et le soleil l’attend, papa dit qu’il a vu ça, lui mais maintenant qu’il a lu ce top on l’entend plus trop la ramener le p’tit père.

Source : space.com, numerama.com, Astronogeek



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer